Page 3 sur 7

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Dim Oct 18, 2020 5:17 pm
par Vim
Tibo1987 a écrit:Ce qu'annonce vim est le cas idéal, dans la vraie vie 99% des xud atmo qui tournent a l huile n'ont pas vu de dieseliste et la faible part de ceux qui ont connu un surtarage n'ont pas été rereglé et ceux qui l'ont été se sont très souvent contenté de tourner un peu la pompe dans le sens de l avance a l injection

Ben voui : quand quelqu'un veut faire un système "proof of concept" (c'est à dire une référence), on lui donne les meilleurs conseils pour huiler dans les meilleurs conditions (et non pas pour faire des bidouillages risqués ou aléatoires).

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Dim Oct 18, 2020 6:07 pm
par JiPe38
Tibo1987 a écrit:Effectivement le plus simple pour vous serait de partir sur du 1.9 TD qui pulvérisé déjà a 175 bar
De quelle puissance avez vous besoin ?


En gros on va tourner à 3000 tr/mn à 80% de charge. Donc sur un moteur atmo ça devrait faire dans les 50 cv, soit 37 kW, ou encore 45 kVA électriques. Sur un turbo on devait pouvoir tirer 60 CV soit 44 kW, ou 55 kVA électriques. Après, il faut être opportuniste : on achète un alternateur, on regarde sa puissance maxi en kVA et on sait qu'au pire le moteur devra tirer une puissance égale en kW. Pour faire simple, on achètera un alternateur 40 kVA avec un moteur atmo et 50 kVA avec un moteur turbo, ce qui devrait conduire à des charges de 75% du diesel.

Tibo1987 a écrit:Ce qu'annonce vim est le cas idéal, dans la vraie vie 99% des xud atmo qui tournent a l huile n'ont pas vu de dieseliste et la faible part de ceux qui ont connu un surtarage n'ont pas été rereglé et ceux qui l'ont été se sont très souvent contenté de tourner un peu la pompe dans le sens de l avance a l injection

Dans votre atelier il faudrait intégrer une pompe a tarer (100e) et un kit comprezziometre (40e) ça ferait pas de mal


Oui c'est surement un investissement utile. Si quelqu'un peut mettre un lien vers un vendeur de la pompe à tarer, ou du raccord qui permet de monter le compressiomètre, merci.

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Dim Oct 18, 2020 6:20 pm
par JiPe38
Pour information, l'analyse (partielle) des fonctions que les étudiants doivent réaliser, dans les cadres en traits d'axe. Formalisme SADT, actigrammes. Je me lance à intégrer une photo, j'espère que ça va marcher.

A2 : Produire de l'énergie

Image

A23 : Convertir l'énergie chimique

Image

Si vous voyez des oublis ou incohérences, je suis preneur.

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Lun Oct 19, 2020 9:30 am
par Tibo1987
Ben c est a dire la puissance dépend de la demande non ? Quelle est votre objectif de production - moyenné - en pic de conso ?
Votre moteur ira plus loin s il est utilisé en charge, donc il faudrait avoir cette réflexion de dimensionner le moteur et le générateur en fonction des besoins

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Lun Oct 19, 2020 3:24 pm
par JiPe38
Tibo1987 a écrit:Ben c est a dire la puissance dépend de la demande non ? Quelle est votre objectif de production - moyenné - en pic de conso ?
Votre moteur ira plus loin s il est utilisé en charge, donc il faudrait avoir cette réflexion de dimensionner le moteur et le générateur en fonction des besoins


Ce sera un smart grid, où le dispositif de pilotage de la centrale peut aussi piloter une partie des consommations. Par exemple, vous voyez sur le document d'analyse que le compresseur est piloté : si le réseau est trop chargé, on déleste le compresseur. Idem pour beaucoup d'autres consommations jugées non prioritaires ou avec un stockage, par exemple de l'eau pompée dans un réservoir. Avec ça on peut espérer tourner une bonne partie du temps au dessus de 80% de la puissance nominale de l'alternateur ou de l'onduleur lorsqu'on est en solaire. Conséquence : il faut équiper tout le monde d'un compteur communiquant, genre LInky ou équivalent chinois. Eh oui...

Les consommations, surtout dans ce contexte de village africain, sont évolutives. Cela veut dire qu'on peut faire face pendant six mois avec 20 kVA, puis pendant un an 40 kVA, puis pendant un an encore avec 60 kVA, pour finir à 80 kVA. Les gens ne prennent pas immédiatement les abonnements, parce qu'ils ont acheté des kits solaires individuels, parce qu'ils n'ont pas les moyens, etc. Quand ils sont abonnés, leur consommation au départ est faible (éclairage), puis ils achètent un frigo, puis une pompe, puis une machine agricole, etc. On ne peut pas faire évoluer à ce rythme la distribution basse tension, ce serait un cauchemar, mais les moyens de production, oui.

Si on sort du concept "bidouille non reproductible" pour faire quelque chose d'un peu structuré sur ce projet de groupe électrogène, il est clair qu'on ne va pas viser l'électrification d'un village, mais par exemple d'un village par mois sur cinq ans, ce qui fait 60 villages. Donc on peut très bien envisager que les groupes électrogènes se baladent de village en village pour suivre l'augmentation des besoins. Donc, pour revenir au projet, on pourrait avoir un palier 20 kVA avec un moteur XUD tournant à 1500 tr/mn, puis 40 kVA avec un XUD atmo tournant à 3000 tr/mn, puis 60 kVA avec un XUD turbo à 3000 tr/mn, et en dessus il faut passer sur un groupe plus sérieux, mais on aura alors de quoi amortir cet investissement.

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Lun Oct 19, 2020 8:12 pm
par Tibo1987
Ça parait bien.. Bon courage

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Jeu Nov 12, 2020 12:40 am
par JiPe38
On avance. J'ai récupéré un XUD9 bon pour la casse, je vais le démonter, garder juste le bloc avec le vilo pour que les étudiants (supposés déconfinés) puissent prendre les mesures exactes.

Image

Image


Malgré, ou à cause du confinement, je pousse l'analyse jusqu'à propose une structure mécanique pour le groupe. Voilà à quoi ça va ressembler.

Image

Image

Image

La fixation avant du moteur est très hypothétique.

Première étape, faire une maquette en bois pour vérifier le montage des différents éléments. J'ai pas mal cherché pour trouver des réservoirs adaptés, genre jerrycans en plastique modifiés, mais j'avais jamais le remplissage là où je souhaitais. Donc en final, décision de faire des réservoirs sur mesure, en acier ou inox soudé. Soit on achète, sur cahier des charges, en Chine, soit on trouve le bon soudeur au Burkina qui peut nous faire ça.

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Jeu Nov 12, 2020 1:36 pm
par madguss
Juste pour dire: sympa!

poussez le concept jusqu'à faire de l'eau chaude sanitaire avec le refroidissement?

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Jeu Nov 12, 2020 2:28 pm
par JiPe38
madguss a écrit:Juste pour dire: sympa!

poussez le concept jusqu'à faire de l'eau chaude sanitaire avec le refroidissement?


J'y pense. Comme vous le constatez, il n'y a pas de radiateur sur le groupe. L'idée de base est de mettre ce groupe dans un bâtiment, et au Burkina, il n'y a pas besoin de réchauffer l'intérieur des bâtiments. Donc le système de refroidissement est prévu pour être déporté à l'extérieur : pour faire simple, le groupe, coté moteur, contre un mur, et le refroidissement de l'autre coté de ce mur. Je me pose la question d'avoir un seul circuit de liquide de refroidissement, ou deux distincts avec un échangeur à plaques (cher) entre les deux.

La doctrine d'emploi, ou pour être plus précis d'électrification des villages en brousse, passe par la création de "plateformes multifonctionnelles" : production et consommation d'énergie, pour des besoins professionnels, regroupés dans une "zone artisanale". Ainsi, on pourrait réutiliser de la chaleur de groupe électrogène pour cuisiner ou réchauffer des plats, ou encore produire des cosmétiques. La difficulté est que le groupe va tourner de 17h à 23h, voire 6h à 8h, donc hors des plages d'activité habituelle des professionnels. Une utilisation possible serait dans une laverie, avec des machines à laver admettant de l'eau chaude : les villageoises pourraient venir y laver leur linge après les travaux des champs. Aussi, faire la plonge d'un restaurant recevant des clients le soir. En fait, la question est : que peut-on faire d'eau à 80°C entre 17 et 23h dans un village africain...

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Jeu Nov 12, 2020 9:24 pm
par JiPe38
Et voilà pour remplir les réservoirs. Je me demande s'il ne serait pas moins cher de faire ça avec une pompe...

Image

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Ven Nov 13, 2020 7:54 am
par Macromalhuile37
fait un reservoir integré dans ton chassis ...

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Ven Nov 13, 2020 9:33 am
par Tibo1987
Je pense qu'il serait plus valable de changer le réservoir (voir dans quel type de fut votre huile de jatropha est collectée), un truc que je fais souvent, percer 2 trous de 7.5 dans le bouchon dun bidon de 20l, enfiler dedans 2 tubes creux de 8 (avec un petit coup de chalumeau), enfoncer sur les tubes 2 durites, et hop un réservoir, pour changer le bidon, retirer le retour (tube court) tourner, tirer le tout, plonger visser reconnecter.
Autre-chose les réservoir n'ont pas besoin d être au dessus du moteur, la pompe a injection aspire depuis le réservoir, c est déjà une pompe.... En plus pour la maintenance, je pense qu'il vaut mieux garder l accès a l'ensemble moteur générateur.

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Ven Nov 13, 2020 11:14 am
par madguss
+1 pour Tibo

pas besoin de mettre les réservoirs en hauteur

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Ven Nov 13, 2020 1:07 pm
par Mutin
JiPe38 a écrit: En fait, la question est : que peut-on faire d'eau à 80°C entre 17 et 23h dans un village africain...


Chauffe- plat , douches, par exemple

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Ven Nov 13, 2020 3:08 pm
par morris

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Ven Nov 13, 2020 3:10 pm
par JiPe38
Macromalhuile37 a écrit:fait un reservoir integré dans ton chassis ...

Je pensais garder libre l'espace dans le chassis métallique pour pouvoir prendre le groupe avec un gerbeur et le déplacer, par exemple pour faire de l'échange de groupe et la maintenance dans un centre technique. Il reste l'espace dans le bloc en béton, que je pensais remplir de sable pour éviter que le groupe se déplace tout seul à cause des vibrations. Si je mets ces réservoirs en bas, il faut les équiper d'une pompe électrique, ce qui complique et rend le truc moins fiable. Mais tout ça se discute, je suis d'accord, surtout si j'évalue le coût de mon escabeau à quatre marches !

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Ven Nov 13, 2020 3:12 pm
par JiPe38
Tibo1987 a écrit:Autre-chose les réservoir n'ont pas besoin d être au dessus du moteur, la pompe a injection aspire depuis le réservoir, c est déjà une pompe....


Excuse mon ignorance : il n'y a pas de pompe électrique dans les réservoirs de voitures diesel ?

Image

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Ven Nov 13, 2020 3:22 pm
par JiPe38
morris a écrit:Une base à négocier :
https://www.leboncoin.fr/btp_chantier_g ... 757463.htm


Ah oui, vraiment à négocier. 0,5€ par kilo me paraitrait une bonne base. En fait, la démarche de racheter un groupe n'est pas intéressante, sauf à en trouver vingt identiques, histoire de rationaliser la maintenance sur place, pouvoir cannibaliser, etc. Pour information, envoyer une palette au Burkina coûte environ 250€ en maritime groupé , 200€ si on envoie un conteneur complet.

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Ven Nov 13, 2020 3:26 pm
par JiPe38
Mutin a écrit:
JiPe38 a écrit: En fait, la question est : que peut-on faire d'eau à 80°C entre 17 et 23h dans un village africain...


Chauffe- plat , douches, par exemple


Chauffe plat pour le resto, OK. Douches publiques, pourquoi pas. Le problème n'est pas tant que l'eau soit chaude, que d'avoir de l'eau tout court : cf les chauffe-eau solaires bricolés avec un bidon de 200l peint en noir sur le toit, décor presque obligatoire des maisons en Afrique, là où on a l'eau courante.

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

MessagePublié: Ven Nov 13, 2020 4:08 pm
par Mutin
JiPe38 a écrit:
Tibo1987 a écrit:Autre-chose les réservoir n'ont pas besoin d être au dessus du moteur, la pompe a injection aspire depuis le réservoir, c est déjà une pompe....


Excuse mon ignorance : il n'y a pas de pompe électrique dans les réservoirs de voitures diesel ?

Image



Pas sur toute , mon mon XUD9TE il n'y en a pas , et comme dit plus haute , c'est la PI qui pompe