Page 2 sur 2

Re: Où fini l'HV et la mélasse commence ?

MessagePublié: Lun Mai 05, 2014 2:05 pm
par Pidum
En été je fais transpirer ma mélasse aussi, sur un drap. Et racler aide beaucoup, car une fine couche de mélasse plus dure se créé au fond et fais une croute plus hermétique. Du coup, vu que c'est en entonnoir, je remonte la mélasse fraiche sur les côtés pour optimiser la surface de contact

Re: Où fini l'HV et la mélasse commence ?

MessagePublié: Lun Mai 05, 2014 2:17 pm
par Macromalhuile37
méfiance avec la filtration de la melasse ..Au moindre coup de frais surtout en melange dans un monoreservoir elle se precipite au fond et c'est la panne assurée...

Re: Où fini l'HV et la mélasse commence ?

MessagePublié: Lun Mai 05, 2014 2:19 pm
par joumpy
Non, non et non!
Il faut utiliser le terme adéquat...
La filtration est une science et la partie qui ne passe pas au travers du filtre se nomme... Le gâteau.
Vous pouvez vérifier, c'est véridique! :read2: :read2: :read2:

Je récapitule ce qui ne doit pas aller dans le moteur: de l'eau et du gâteau composé de frites et de rats confits! :!: :!: :!:

Re: Où fini l'HV et la mélasse commence ?

MessagePublié: Lun Mai 05, 2014 4:45 pm
par kalimer0
En conclusion ya filtrer et filtrer, c'est ça?

:pottytrain2:


Aie! non, pas tapper!

Re: Où fini l'HV et la mélasse commence ?

MessagePublié: Lun Mai 05, 2014 9:14 pm
par jimny74
+1

pas de stock avec la mélasse. Sitôt filtré, sitôt consommé! :wink:

Re: Où fini l'HV et la mélasse commence ?

MessagePublié: Lun Mai 05, 2014 11:41 pm
par 4en1
kalimer0 a écrit:En conclusion ya filtrer et filtrer, c'est ça?
:pottytrain2:
Aie! non, pas tapper!


Non j'en connais un qui se plaignait de colmater avec de l'huile d'olive neuve bio en plein été.
Tu peux filtrer autant que tu veux et à la température que tu veux. Au froid cela fini toujours par se figer, fait l'essai avec une bouteille au frigo....puis au congélo.
J'ai refais des essais avec une nouvelle appro d'huile d'olive idem, même neuve, au frigo à 6° cela fait des paillettes, donc quand l'automne approche, il faut faire gaffe.
Après cela dépend de tes appros, de la concentration, en allant vers l'été consomme sans trop de poser de question.Sauf si tu voyages vers les pôles.
Moi je ne remplis mes filtres que le matin, uniquement l'huile stockée par décantation 7 à 15 jours puis filtration par gravitation. Bidons laissés en plein soleil. C'est long mais cela coule comme de l'or.
Passé l'été, attention, tout ce qui est figé restera figé, alors là, opte pour une décantation au mois avec un bac à plusieurs étages (j'en ai 3; film géotextile, toile 5 micros et 1 micron) et récupère que ce qui veut bien tombé. Laisse passer l'hiver et Tu verras au printemps cela recommence à couler vers 15/20°. Puis avant l'automne, tu racles la partie solide restante, tu verras il ne reste pas grand chose.
Mais encore une fois cela dépend de tes appros.
Si tu fais le goret, prévoit des filtres d'avances, et les outils pour le changer.