[FONCTIONNEMENT] Retour carburant : rôle, limitations,...

Ici on s'interroge et on réfléchit sur des modifications d'un moteur pour améliorer l'utilisation de l'huile.
Soyez précis dans votre titre

Modérateur: Les modérateurs

[FONCTIONNEMENT] Retour carburant : rôle, limitations,...

Messagepar jmax_oc » Ven Oct 08, 2010 7:03 pm

Bonjour à tous,
je pense avoir parcouru quasiment tout le forum et je n'ai pas trouvé exactement le fonctionnement complet du retour carburant sur un moteur diesel classique c'est-à-dire non préparé pour l'huile. J'ai énormément de questions et je suis sûr que d'autres se les posent et que certains sauront y répondre.

La première concerne son rôle : est-ce qu'on peut voir le retour carburant comme un 'trop plein' de ce qu'envoie la pompe de gavage par rapport à ce que consomme la pompe à injection ? Si c'est le cas, en quoi est-ce gênant que la pompe de gavage cherche à dépasser le débit de la PI ? Au pire ça monte légèrement en pression et la pompe de gavage ne débitera plus (comme un réseau d'eau domestique qui cherche en permanence à envoyer de l'eau et nous on module ceci avec un robinet, le réseau d'eau étant la pompe de gavage et le robinet la PI)...

Autre question : pourquoi y a t il un retour carburant sur les injecteurs ? Je pensais qu'ils injectaient la gasoil sous pression que leur envoie la pompe et basta. Comment est-ce que ça marche ? Pourquoi en mettre un ? Pourquoi le faire retourner au réservoir et non pas à la PI ? Est-ce que ce retour est très chaud ? Est-il sous pression ? Si oui est-il 'prioritaire' en termes de pression par rapport au retour de carburant de la PI ? Qu'est ce qu'il se passe dans un circuit bouclé ? (je vois très peu de circuit bouclé qui mentionnent le retour carburant des injecteurs)

Dernière question : en quoi est-ce important de renvoyer le retour carburant jusqu'au réservoir ? Est-ce uniquement pour éviter les bulles ?



Concernant nos réalisations huileuses, quels sont les risques à boucler le retour carburant sur l'arrivée ? Quelles sont les préconisations ?
jmax_oc
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 153
Inscrit le: Ven Aoû 20, 2010 7:50 pm

Re: [FONCTIONNEMENT] Retour carburant : rôle, limitations,...

Messagepar skoutty » Sam Oct 09, 2010 6:10 pm

Le retour carburant sur la PI:
-les pièces à l'intérieur de la PI sont graissé par le gazole qui passe dedans et- la pompe à palette en entrée de PI fournit une pression variant de 1.2 bars à 500tr/min et 1.3bars à 2000tr/min. Cette régularité est obtenu grâce au petit trou en sortie de PI. A noter que la PI tourne 2 fois moins vite que le moteur.
-parce qu'il provoquerait une usure prematuré d'avoir de l'air dans le carburant en terme de graissage
-peut permettre de continuer à rouler alors qu'une a une légère fuite de carburant (au gazole) ou un début de prise d'air (à l'huile).

La facet:
-elle est la pour compenser le fait que la pompe à palette interne à la PI aspire comme une taré à travers le filtre. Son absence à l'huile provoque des pertes de puissances à haut régime (la pompe à palette qui suit plus) et une usure prématuré des palettes de la pompe.
-le maximum de poussé que tu peux mettre est de 1.2bars, ca te permettrait même de rouler avec ta pompe à palette HS.
-tu peux boucler le retour et tenir toute ta boucle à 1.2 bars sans problème.

Les injecteurs:
-c'est un minuscule trou à l'entrée de l'injecteur qui fait que une partie du carburant qui doit être injecté repart immédiatement par le retour injecteur.
-puis la pression monte et l'injecteur s'ouvre tandis qu'il y a toujours une partie qui part vers le retour.
-puis la pression chute (fin de l'injection) et l'injecteur se referme.
-ensuite pendant la combustion la chaleur sur le nez de l'injecteur augmente et cette chaleur chauffe le carburant présent dans l'injecteur qui à alors besoin de plus de volume (es ce qu'il y a ébullition je ne sais pas?).
-et a cet instant le retour injecteur fait chuter la pression dans l'injecteur...
-donc si jamais tu bouche le retour injecteur la pression va monter et l'injecteur va s'ouvrir très légèrement pour évacuer juste le peu de surplus et ca va te faire une goutte de carburant qui pend sur la pointe de l'injecteur. Et comme on sera en fin de combustion avec la température et la pression qui baissent (voir déjà les soupapes ouvertes et le cylindre en remplissage qui sait) ca va faire de la suie sur le bout de ton injecteur. Je pense que au bout de quelques heures à ce rythme la il n'injectera plus du tout comme il faut.

Espérant avoir répondu à tes interrogation.
NB: Si on reboucle tous le retour carburant après le filtre c'est parce que même avec une facet on n'arrive pas à faire passer le carburant dans le filtre assez vite. Le rebouclage et surtout fait pour ne filtrer que les 6L/H que consomme une voiture plutôt que les 20 à 50L/H que fait circuler la PI en fonction du régime moteur.

EDit: aussi dans les embouteillages le carburant peut atteindre 40 à 50°, et le gazole perd ses qualité de graissage vers 45°, donc le retour qui repart vers le réservoir permet de faire rentrer du gazole frais à la place.
edit2: le risque ce sont les bulles d'air qui dérègle bon fonctionnement de la PI et provoque de l'usure des pièces mécanique interne à la PI pour cause de mauvais graissage. Quand on dit qu'on boucle, on prend la durite de retour au réservoir qui se situe après le T qui rejoint le retour PI et le retour injecteur.
R21 J8S PIbosh 100%Eté 70%Hiver recyclé à 5µm (avec 10%de E85 en hiver).echangeur 14 plaques, FACET 40107, resistance bobiné 40W dans le reservoir, injecteur à 200bars pour 130.
Avatar de l’utilisateur
skoutty
Passionné
Passionné
 
Messages: 1124
Inscrit le: Lun Sep 04, 2006 9:10 pm
Localisation: isère


Retourner vers Réflexion sur des modifications techniques d'un moteur

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité