Echangeur+résistance intégré Inox plus instal perso TDI

Ici se regroupent les systèmes pour réchauffer l'huile sous formes de fiches techniques.
Soyez précis dans votre titre

Modérateur: Les modérateurs

suite de mon installation

Messagepar pierrot012 » Mar Avr 08, 2008 11:03 pm

Bonjour à tous et à toutes, voilà je poursuis mon post afin de vous faire un retour d’expérience sur mon installation LUPO TDI 75, que j’ai présentée précédemment.

Pour rappel, j’ai conçu un réchauffeur électrique 340 watts avec échangeur LDR incorporé. Son fonctionnement était parfait rien a dire : le temps de chauffe était très bien, les pertes de charges suffisamment faibles pour assurer un débit important du flux d’huile. Seulement la demande énergétique était trop importante. La résistance a claqué au bout d’un mois ! Car je n’avais d’une part pas installé l’entrée du rebouclage (retour PI) à l’entrée de ce réchauffeur mais après sur le filtre à gasoil VW. Du coup, la résistance électrique était sans cesse sollicitée. C’est donc une usure prématurée qui a conduit à revoir mon dispositif de réchauffage.
C’est alors que j’ai opté pour fiabiliser et améliorer la maintenance de mon installation. Car en effet, outre le gain de place d’intégrer ma résistance électrique avec mon échangeur LDR, il était bien peu agréable de s’apercevoir, qu’une fois en panne, mon système devenait inexploitable.
En d’autres termes voilà ce que j’ai réalisé :
• Un échangeur LDR séparé, conçu avec un radiateur Watercooling. Vous prenez une boite en aluminium injecté (voir chez gotronic) dans laquelle vous placez le radiateur. Le principe est de faire circuler tout autour du radiateur le LDR et l’huile dans celui-ci. Il faut rendre tout cela étanche bien sur, et ajouter une étanchéité thermique par laine de roche+feuille d’aluminium. Je vous invite à voir mes photos du résultat. J’ai choisi ceci car j’ai voulu concevoir purement mon échangeur et surtout m’assurer d’un bon rendement de l’échangeur ! Imaginer la qualité d’échange thermique par l’ensemble des ailettes du radiateur. Pour info, le matériau du radiateur est du cuivre car le coefficient thermique est bon ! La boite m’a coûté 22 euros+ 33 euros le radiateur et un peu d’huile de coude ;
La photo :
http://links.pictures.aol.com/pic/1ea0J ... 3Ig=_l.jpg


• Un réchauffeur électrique commandé chez Seeflex de 340 watts. Avec des points techniques que j’ai apportés personnellement : plaquette+vis soudées pour le montage d’un klixon de 60°C NF, puis soudage d’un tube cuivre afin d’incorporer la sonde de thermostat de four (un maximum de contacts métalliques, et enrobé la sonde de pâte thermique pour microprocesseur). Le thermostat de four permet de définir la température de commutation gasoil/huile, alors que le klixon de limiter la température de chauffe.
Puis, ajout d’une masse filaire car le réchauffeur n’est pas fixé à la carrosserie de ma voiture mais simplement coincé dans un logement. Et enfin, isolation thermique par laine de roche et film d’aluminium adhésif. Voilà le résultat sur mes photos jointes.
La photo :
http://links.pictures.aol.com/pic/1ea0J ... 3Ig=_l.jpg


• Remplacement de toutes les durites de Ø6mm intérieur par du tuyau transparent de Ø8mm int. avec des raccords pneumatiques instantanés (plus de flexibilité de montage). J’ai constaté que le débit n’était pas assez important en ayant rajouté ma boite LDR, mon réchauffeur électrique et les tuyaux les raccordant et ceci malgré la présence de la pompe FACET. Avant cela, les pertes de charge avaient nettement augmenté, à tel point que la voiture fonctionnait parfaitement au ralenti mais en ordre de marche, je vidais complètement le filtre VW après 10 kilomètres. L’absence de débit générait des bulles « d’air », comme la cavitation hydraulique ! c’était très surprenant ! j’ai pu le voir au travers de conduites transparentes rajoutées !!! et du coup plus de carburant pour le moteur= arrêt. Alors je vous conseille de mettre au bas mot du Ø8mm intérieur et des durites qui supportent bien la température et l’huile (les tuyaux pour LDR font très bien l’affaire, ou du tuyau pneumatique rilsan) ;


• Rebouclage du retour PI en amont de la pompe FACET, de la boite LDR, et du réchauffeur électrique. En adjoignant également, une robinet de dérivation qui permet d’ouvrir le circuit (sinon c’est un circuit fermé). Ainsi, l’air du circuit est expulsé lors du remplissage en huile, directement dans la conduite de retour du réservoir d’huile ;


• Ajout du réservoir torique fait maison en inox avec soudure étanché que j’ai réalisé par soudage butane+oxygène et soudure 40% argent. Il est directement placé dans le logement de la roue de secours et permet une contenance de 47 litres d’huile. Il y don une connexion pour le départ d’huile, une autre pour le retour (elle est futile car elle sert uniquement aux éventuelles légers retours d’huile lors du purgeage en air du circuit), un bouchon de remplissage à clef. J’ai cependant connecté un autre tuyau par un té pneumatique afin de faire le plein de mon réservoir torique… en roulant… car je branche dessus un jerrican de 30 litres placé dans le coffre. Du coup pas besoin de patienter et de tenir longuement le jerrican lors du remplissage du réservoir (soin du dos  ). Et enfin une entrée prise d’air.
La photo :
http://links.pictures.aol.com/pic/1ea0J ... 3Ig=_l.jpg


Voilà, depuis cette installation la bicarburation fonctionne très bien.
• Le débit de l’huile lors de la commutation gasoil/huile est ultra rapide (de l’ordre de 200mm/s au ralenti (la transparence des tuyaux c’est top  ). Du fait de l’augmentation des Ø et le remplacement de mon filtre VW par un neuf ;
• La montée en température est correct, de l’ordre de <3 minutes (voiture en déplacement). La valeur de T°C que j’ai sélectionné sur le thermostat de four est 30°C (il y a un hystérésis et un temps de réponse du thermostat ce qui me laisse à croire lorsque c’est 30°C sur celui, l’huile dans le réchauffeur est plutôt plus proche des 40°C voir plus);
• Une régulation de la température de l’huile tout à fait correcte, 67°C au plus haut pour l’instant en entrée de PI;

Reste à voir la sollicitation du réchauffeur électrique, pour une durée de vie importante. La boite LDR en amont du réchauffeur m’indique 66°C en sortie de l’huile pour une température extérieure de 7.5°C et une T°c de 90°C du LDR (moteur bien chaud).

Bon voilà mon expérience, j’en aurais bien d’autres à vous faire partager ! Discutons pour échanger !! )
pierrot012
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 27
Inscrit le: Sam Déc 09, 2006 10:15 pm
Localisation: 08300 Rethel

Messagepar pierrot012 » Dim Avr 20, 2008 7:04 pm

Suite pour le retour d'expérience, de mon installation TDI.

Les raccords pneumatiques instantanés sont idéals pour le circuit d'alimentation. Ils tiennent parfaitement la température de réchauffage de l'huile. Aucune fuite bien que la température de l'huile soit montée à maxi 82°C en retour de P.I.

Les durites en polyuréthane diamètre intérieur 8mm et transparentes sont parfaites pour le débit d'alimentation. Aucun problème de manque de débit entre le ralenti et le moteur à 4000 Tr/min.


Je remarque une très légère perte de puissance qui se manifeste lors de reprise et celà s'explique très bien car l'indice d'octane est plus faible que le diesel pour l'huile de colza neuve que j'utilise. Mais, le moteur gagne en souplesse de fonctionnement, il semble plus "onctueux".

A la sortie du pot d'échappement aucune odeur de friture.


Je constate une régulation de température de l'huile tout a faire correcte car ayant fait ce weekend 200 kilomètres, en entrée de PI l'huile se stabilisait à environ de 72°C, avec donc le rebouclage de la PI, avec des arrêts fréquents (ville...). Je suis étonné par la qualité de la régulation sachant que l'huile à 70°C est fortement conseillé pour une viscosité optimale.


Reste à surveiller l'encrassage du filtre "à gasoil" utilisé pour le filtre du colza car l'huile est détergeante et va donc nettoyer mon moteur (PI, conduites etc.)


Pour finir, voilà environ 4000 kilomètres que je fonctionne à l'huile et RAS pour l'instant avec 100% HVB en bicarburation.
pierrot012
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 27
Inscrit le: Sam Déc 09, 2006 10:15 pm
Localisation: 08300 Rethel

Messagepar petroilette » Dim Avr 20, 2008 7:44 pm

Pierrot, envoie-moi toutes tes photos et shémas par mail que je les mette directement visible sur le post, car là c'est trop galère :wink:
Avatar de l’utilisateur
petroilette
Passionné
Passionné
 
Messages: 3305
Inscrit le: Mar Aoû 15, 2006 10:06 pm

Messagepar pierrot012 » Lun Avr 21, 2008 12:30 pm

Ok je te prépare celà pour faire une synthèse!
pierrot012
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 27
Inscrit le: Sam Déc 09, 2006 10:15 pm
Localisation: 08300 Rethel

Messagepar petroilette » Ven Avr 25, 2008 10:44 am

Voilà à continuer ici

Je verrouille :wink:
Avatar de l’utilisateur
petroilette
Passionné
Passionné
 
Messages: 3305
Inscrit le: Mar Aoû 15, 2006 10:06 pm

Précédent

Retourner vers Equipements pour chauffer l'huile

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité