Page 1 sur 1

Déchets toxiques ? (résidus de broyage automobile)

MessagePublié: Lun Nov 24, 2008 8:49 am
par julien.j8s
Source

jeudi 20 novembre 2008

Déchets toxiques ? L'entreprise assumera

Image
Responsable environnement du groupe GDE, Alban Grosvallet explique que les « résidus de broyage automobile » sont constitués de déchets de plastique et de caoutchouc. Photo : Jean-Yves Desfoux

Étonnant ! L'entreprise Guy Dauphin environnement dit ne pas savoir s'il a enfoui des résidus de broyage automobile près de Falaise en 2002.
« Je ne peux pas vous dire ce qui a été déposé sous le parking de la brocante de Versainville. Nous n'avons aucune trace de ces dépôts. » Responsable environnement du groupe GDE, Alban Grosvallet explique qu'en 2002, année au cours de laquelle 40000 tonnes de résidus de broyage automobile (RBA) auraient été enfouies sur un terrain privé à proximité de Falaise, (Ouest-France de mardi), « la société n'assurait pas la traçabilité des déchets comme elle le fait depuis 2005. »

« Pour nous, des déchets inertes »

L'entreprise de Rocquancourt, au sud de Caen, a donc décidé « de mener ses propres investigations sur place début décembre. S'il s'avère qu'il s'agit bien de RBA et non de gravats, nous assumerons », indique Alban Grosvallet. Le responsable de l'environnement, n'était pas présent en Normandie en 2002 et dit « ne pas connaître l'ancien propriétaire de cette brocante, ni le nouveau. » Pourtant, selon Yvan Gautier, le premier propriétaire, « l'acquéreur du terrain, un groupe d'investisseurs suisse, s'est fait connaître rapidement cette année après ma demande d'explication auprès de GDE. »

Ce jeudi matin à 10 h, les personnels de la Drire (Direction régionale de l'industrie, de la recherche et de l'environnement) vont procéder à une visite du remblai sous lequel seraient enterrées les RBA. D'ores et déjà, la Drire a fait savoir que ce lieu n'avait aucune existence administrative.

Quant à la toxicité des résidus, dénoncée par l'écologiste René Hamel, elle est contestée par le responsable de l'environnement de GDE: « Pour nous, ces déchets sont inertes. » Seules les analyses des prélèvements sur site permettront de trancher.Elles sont indispensables pour savoir si, oui ou non, la vaste nappe phréatique qui se trouve dans le sous-sol est menacée.

Entreprise en forte croissance depuis plusieurs années GDE gère autour de 30000 tonnes de « résidus de broyage automobile » par an à Rocquancourt. Ces résidus ultimes du recyclage sont normalement stockés dans des décharges de classe 2. Un projet d'extension du site vient d'être soumis à enquête publique. « Il nous permettra d'améliorer encore leur traitement », assure Alban Grosvallet.

Concernant le site de Versainville, il soupçonne une dénonciation de la concurrence « que notre développement inquiète. » Énorme gâteau, le marché du recyclage des déchets industriels suscite en effet des convoitises et fait l'objet d'une concurrence féroce.

Jean-Pierre BUISSON.

MessagePublié: Lun Nov 24, 2008 9:31 am
par Macromalhuile37
Ne jetons plus les vieilles bagnoles au broyeur...Ce sont de bonnes friteuses potentielles..D'aillleurs ne jetons plus rien ca pourrait servir un jour ou l'autre...

MessagePublié: Lun Nov 24, 2008 9:46 am
par yohweb
Macromalhuile37 a écrit:Ne jetons plus les vieilles bagnoles au broyeur...Ce sont de bonnes friteuses potentielles..D'aillleurs ne jetons plus rien ca pourrait servir un jour ou l'autre...


+1 :wink:

MessagePublié: Lun Nov 24, 2008 8:40 pm
par gaston13
J'applique ce précepte chaque jour,

la déchèterie est mon amie :o

MessagePublié: Lun Nov 24, 2008 9:05 pm
par Watcha
gaston13 a écrit:J'applique ce précepte chaque jour,

la déchèterie est mon amie :o


Moi je jetterai bien ma chaudière à fioul qd meme, surtt depuis que suis passé au chauffage centrale au bois.

MessagePublié: Lun Nov 24, 2008 10:39 pm
par gaston13
Trop loin ! :o

MessagePublié: Lun Nov 24, 2008 11:46 pm
par Lorenzom
On le voit bien, le recyclage devient l'un des business du siècle. :twisted:

On se donne bonne conscience mais la planète va continuer à morfler. :( :(

Réutilisons avant de recycler, et refusons les produits à durée de vie courte