deshydratation de l'alcool

Modification des propriétés grâce à l'alcool

Modérateur: Les modérateurs

Messagepar erythroblaste » Jeu Mai 18, 2006 7:07 pm

nikkoc@m a écrit:moi j'ai surtout hate de voir tes resultats avec ceux que tu as calculé pour de la TEET, je veux voir vraiment si tu obteins de la TEET avec tes calculs pardonne moi mais je sui sceptique :oops:
pour moi sans catalyseur ca parait impossible !!! meme si je sais tres bien que le role du catalyseur est simplement d'augmenter la vitesse de reaction...

mais bon moi c bien de la TEET que je veux car c'est pour tester dans un poele a pétrole dc il me faut du tres tres tres fluide !!


Pour les calculs, j'ai été aidé par une chercheuse en chimie qui m'a simplement rappelé les principes de base d'une réaction équilibrée. Les calculs théoriques sont justes c'est certain, après entre en ligne de compte la présence de l'eau et le fait que la réaction ne soit pas catalysée, mais ca ne changera rien au résultat de la réaction.
Une fois mes tests effectués avec l'alcool 95° je passerai au 90° dans les proportions que j'ai indiqué, si bob_isat parvient à nous obtenir de quoi rendre l'alcool 90° anhydre je pense que je vais être impatient de te donner mes résultats pour mon premier TEET 8)
205 GTI 1.9 122CV 100% bioéthanol
erythroblaste
Motivé
Motivé
 
Messages: 318
Inscrit le: Dim Oct 16, 2005 9:43 pm
Localisation: Vertus

Messagepar pat » Jeu Mai 18, 2006 7:23 pm

En parcourant les pages relatives à la deshydratation de l'alcool, ça m'a donné envie d'essayer.
J'ai fais un petit tour à la reserve de produits chimiques du labo, et j'ai trouvé pas mal de choses interessantes:
-du tamis moléculaire 3A
-du silicagel
-du sulfate de sodium anhydre

J'ai tout emené ça à la maison pour un petit passage au four à 200°C, et demain je vais faire quelques essai avec de l'alcool à 90°. J'ai en plus la chance d'avoir un alcoolmètre qui me permettera de mesurer le taux d'alcool avant est après traitement
ex huileux
pat
Amateur
Amateur
 
Messages: 66
Inscrit le: Sam Sep 24, 2005 9:09 pm
Localisation: 68

Messagepar nikkoc@m » Jeu Mai 18, 2006 8:04 pm

pat a écrit:En parcourant les pages relatives à la deshydratation de l'alcool, ça m'a donné envie d'essayer.
J'ai fais un petit tour à la reserve de produits chimiques du labo, et j'ai trouvé pas mal de choses interessantes:
-du tamis moléculaire 3A
-du silicagel
-du sulfate de sodium anhydre

J'ai tout emené ça à la maison pour un petit passage au four à 200°C, et demain je vais faire quelques essai avec de l'alcool à 90°. J'ai en plus la chance d'avoir un alcoolmètre qui me permettera de mesurer le taux d'alcool avant est après traitement



oula oula mais oui mais oui je suis impatient de connaitre le resultat de ton exp !!!! par contre tu donnera la marque de ton alcool a 90 ca donne un reference ainsi.. ;)
CLIO 2,
bientot à 100% biodiesel...
Avatar de l’utilisateur
nikkoc@m
Convaincu
Convaincu
 
Messages: 645
Inscrit le: Mer Avr 19, 2006 11:31 pm
Localisation: Bordeaux

Messagepar erythroblaste » Jeu Mai 18, 2006 8:18 pm

Pas de problèmes nikkoc@m, je te tiens au jus également :wink:
Je viens d'avoir la réponse de mon amie chimiste concernant l'action de l'eau dans la réaction : elle provoque l'hydrolyse d'une faible partie des esters ce qui donne des acides, qui sont éliminés avec l'eau de rinçage.On perd donc une partie des esters obtenus mais la proportion resterait relativement faible.
Reste à savoir si ces acides produits sont noyés dans le mélange alcool/glycérine ce qui éviterait de laver le TEET.
Attente de la réponse de la chimiste. 8)
205 GTI 1.9 122CV 100% bioéthanol
erythroblaste
Motivé
Motivé
 
Messages: 318
Inscrit le: Dim Oct 16, 2005 9:43 pm
Localisation: Vertus

Messagepar skyfish » Jeu Mai 18, 2006 8:49 pm

pat a écrit:En parcourant les pages relatives à la deshydratation de l'alcool, ça m'a donné envie d'essayer.
J'ai fais un petit tour à la reserve de produits chimiques du labo, et j'ai trouvé pas mal de choses interessantes:
-du tamis moléculaire 3A
-du silicagel
-du sulfate de sodium anhydre

J'ai tout emené ça à la maison pour un petit passage au four à 200°C, et demain je vais faire quelques essai avec de l'alcool à 90°. J'ai en plus la chance d'avoir un alcoolmètre qui me permettera de mesurer le taux d'alcool avant est après traitement


salut, ça c'est super, Pat, tiens nous au courant, pour les St-thomas que nous sommes :lol: :lol: :lol:
parce que là, ça peut m'intéresser, le tamis moléculaire...
Opel Zafira 2.0l DTI à 30% hvb/ Mitsu pajero 2.8l bicarburation made in http://www.aeden.fr
Avatar de l’utilisateur
skyfish
Passionné
Passionné
 
Messages: 1014
Inscrit le: Jeu Sep 08, 2005 10:13 pm
Localisation: nord-isère (38)

Messagepar pat » Ven Mai 19, 2006 10:57 am

Salut à tous

voici les premiers résultats:

*Le sulfate de sodium anhydre ne marche pas! Théoriquement, 1 molécule de Na2SO4 peut lier 10 molecules d'eau, soit 142g de Na2SO4 absorbe 180g d'eau.
J'ai utilisé le dosage suivant: 300ml d'alcool à 91° + 100g de Na2SO4 (très large excès par rapport aux 30g d'eau contenus dans l'alcool). Après une nuit avec agitation magnétique, le taux d'alcool était toujours de 91°
Par contre, ça décante très bien

*Tamis moléculaire Union Carbide Type 3A XL8
Ce produit avait au moins 10ans d'age et a sans doute déjà été utilisé. Traitement de 1,5h à 200°C (c'est un peu juste, j'ai lu depuis que 2h à 250°C était préconisé par des fabriquants)

Dosage: 300ml d'alcool à 91° + 150g de tamis
Lors du mélange, il y a une forte élévation de température (de 17°C à 35°C) car le phénomène d'adsorption est exothermique.
Après une heure d'agitation: taux d'alcool 98°
Je laisse en contact jusqu'à ce soir pour voir s'il y a évolution, mais je pense que ça ne va plus bouger.
Je pense que le dosage 500g de tamis pour 1l d'alcool à 90° est trop faible. Il faut sans doute aller jusqu'à 600-650g de tamis par litre. Mais bon, celui que j'ai utilisé était très vieux.
ex huileux
pat
Amateur
Amateur
 
Messages: 66
Inscrit le: Sam Sep 24, 2005 9:09 pm
Localisation: 68

Messagepar nikkoc@m » Ven Mai 19, 2006 11:16 am

pat a écrit:Salut à tous

voici les premiers résultats:

*Le sulfate de sodium anhydre ne marche pas! Théoriquement, 1 molécule de Na2SO4 peut lier 10 molecules d'eau, soit 142g de Na2SO4 absorbe 180g d'eau.
J'ai utilisé le dosage suivant: 300ml d'alcool à 91° + 100g de Na2SO4 (très large excès par rapport aux 30g d'eau contenus dans l'alcool). Après une nuit avec agitation magnétique, le taux d'alcool était toujours de 91°
Par contre, ça décante très bien

*Tamis moléculaire Union Carbide Type 3A XL8
Ce produit avait au moins 10ans d'age et a sans doute déjà été utilisé. Traitement de 1,5h à 200°C (c'est un peu juste, j'ai lu depuis que 2h à 250°C était préconisé par des fabriquants)

Dosage: 300ml d'alcool à 91° + 150g de tamis
Lors du mélange, il y a une forte élévation de température (de 17°C à 35°C) car le phénomène d'adsorption est exothermique.
Après une heure d'agitation: taux d'alcool 98°
Je laisse en contact jusqu'à ce soir pour voir s'il y a évolution, mais je pense que ça ne va plus bouger.
Je pense que le dosage 500g de tamis pour 1l d'alcool à 90° est trop faible. Il faut sans doute aller jusqu'à 600-650g de tamis par litre. Mais bon, celui que j'ai utilisé était très vieux.


génial merci pour ces test !!!
dommage pour le sulfate de sodium... :(
par contre pr le tamis ca peut etre pas mal...

l'intéret et d'acheter de l'alcool a 90 et de le passer au tamis
car acheter du 95 et le passer au tamis et obtenir du 98 bah je c pas si va y'avoir un miracle au niveau du produit final...
par contre le 90° fait baisser sacrément le cout des productions (en tt cas pour moi ou l'lacool a 95 ne descend pas en dessous de 2,3 €)
CLIO 2,
bientot à 100% biodiesel...
Avatar de l’utilisateur
nikkoc@m
Convaincu
Convaincu
 
Messages: 645
Inscrit le: Mer Avr 19, 2006 11:31 pm
Localisation: Bordeaux

Messagepar bob_isat » Ven Mai 19, 2006 12:12 pm

BIEN JOUE PAT !

:bounce:


combien de temps tu as laissé tremper les zéolites pour arriver à 98°?
Avatar de l’utilisateur
bob_isat
Passionné
Passionné
 
Messages: 1008
Inscrit le: Mer Sep 28, 2005 11:18 am
Localisation: DTC

Messagepar pat » Ven Mai 19, 2006 1:29 pm

1 heure, mais sous agitation magnétique constante.
A+
Pat
ex huileux
pat
Amateur
Amateur
 
Messages: 66
Inscrit le: Sam Sep 24, 2005 9:09 pm
Localisation: 68

Messagepar bob_isat » Ven Mai 19, 2006 2:43 pm

Salut Pat, aurais tu le matos pour tester la "regenerabilité"du tamis dans l'alcool à bruler?:

peser le tamis sec, peser le tamis après aspiration de l'eau, peser le tamis après passage au four
Avatar de l’utilisateur
bob_isat
Passionné
Passionné
 
Messages: 1008
Inscrit le: Mer Sep 28, 2005 11:18 am
Localisation: DTC

Messagepar Bxjack » Ven Mai 19, 2006 5:33 pm

Excellent Pat l'essai du tamis !!
Alcool à 98° c'est déjà très bien, atteindre le 100° est peut-etre un peut théorique.
je compte l'utiliser pour passer d'alcool 90° (neuf) à du proche 100°, mais aussi pour régenerer l'alcool après la fabrication du teep ( en éliminant la glycérine par congelation).

ciel que c'est excitant tout cela !! :lol:
Life's too short to be sad. (Caravan)

1.9TD, DHY, bicarburation
Yaris D4D monocarb (20%)
Catrike pocket (100% plaisir)
Avatar de l’utilisateur
Bxjack
Convaincu
Convaincu
 
Messages: 500
Inscrit le: Mer Sep 14, 2005 10:31 am
Localisation: 49

Messagepar bob_isat » Ven Mai 19, 2006 5:45 pm

ouaip.
faudra y aller molo alors parce que si la glycerine bouche les trous dans les zéolites bah a sont foutues, à moins que tu ai une epingle de 3 angstrom (0.0000003 mm) pour les déboucher... (et de bons yeux)
Avatar de l’utilisateur
bob_isat
Passionné
Passionné
 
Messages: 1008
Inscrit le: Mer Sep 28, 2005 11:18 am
Localisation: DTC

Messagepar geotrouvetout » Ven Mai 19, 2006 6:08 pm

Salut,

pour la dedhydratation des zéolites un p'tit four solaire et le tour est joue pas besoin du four, car a part la conso a temperature a 200 ou 250° il y a la conso de la montee en temperature, il n'y a pas de petites economies.
Plus un serpentin relie au four (solaire) qui permet d'elever la temperature lors de la transesterification ce qui permet de ne pas utiliser de soude comme specifie dans un autre post et pourquoi pas utiliser cette chaleur pour l'eau chaude sanitaire, mais la n'est pas le topique de ce post, mais bon le solaire peut servir pour de nombeuses choses.

Il faut que je retrouve un lien sur un universite qui fabriquait de l'alcool a 100° mais il me semble que la phase finale etait purement chimique.

GEO ;).
geotrouvetout
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 9
Inscrit le: Dim Sep 18, 2005 5:36 pm
Localisation: 76

Messagepar geotrouvetout » Ven Mai 19, 2006 6:15 pm

Voici le lien

http://www.chimique.usherbrooke.ca/ethanol/

Voir etape 5

GEO ;).
geotrouvetout
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 9
Inscrit le: Dim Sep 18, 2005 5:36 pm
Localisation: 76

Messagepar erythroblaste » Ven Mai 19, 2006 7:16 pm

geotrouvetout -> excellent ton idée de four solaire !!! :lol:
J'aimerais bien en trouver un pour assécher le tamis moléculaire mais ou... :cry:
205 GTI 1.9 122CV 100% bioéthanol
erythroblaste
Motivé
Motivé
 
Messages: 318
Inscrit le: Dim Oct 16, 2005 9:43 pm
Localisation: Vertus

Messagepar geotrouvetout » Sam Mai 20, 2006 12:39 am

un autre lien

http://journeytoforever.org/biofuel_lib ... ual12.html
(en anglais)

GEO ;).

PS : pour erythroblaste une recherche sur google "four solaire", en gros une parabole de 1,5 a 2 m de diametre devrait etre suffisante pour atteindre la temperature desiree pour assecher les zeolites.
geotrouvetout
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 9
Inscrit le: Dim Sep 18, 2005 5:36 pm
Localisation: 76

Messagepar erythroblaste » Sam Mai 20, 2006 2:18 pm

J'ai en effet trouvé un lien excellent pour la confection d'un four solaire!
http://solarcooking.org/francais/funnel-fr.htm

Comme ca pas de gaspillage d'énergie !
Je pense que laisser une journée complête le tamis au grenier quand le soleil tappe (40° facile dans un grenier dans ce cas là) peut être efficace aussi. 8)
205 GTI 1.9 122CV 100% bioéthanol
erythroblaste
Motivé
Motivé
 
Messages: 318
Inscrit le: Dim Oct 16, 2005 9:43 pm
Localisation: Vertus

Messagepar skyfish » Sam Mai 20, 2006 5:25 pm

vous pouvez aussi mettre la zéolite dans le four le jour où vous faites cuire un poulet, rôti ou gratin de ce que vous voulez; le temps que le four monte en T°, la zéolite aura perdu son eau, et il ne reste plus qu'à enfourner le poulet, le rôti, le gateau, ce que tu veux, et récupérer la zéolite
m'enfin :roll: :roll: y'en a des compliqués, hein :lol: :lol: :lol: :wink:
Opel Zafira 2.0l DTI à 30% hvb/ Mitsu pajero 2.8l bicarburation made in http://www.aeden.fr
Avatar de l’utilisateur
skyfish
Passionné
Passionné
 
Messages: 1014
Inscrit le: Jeu Sep 08, 2005 10:13 pm
Localisation: nord-isère (38)

Messagepar erythroblaste » Sam Mai 20, 2006 7:24 pm

skyfish a écrit:vous pouvez aussi mettre la zéolite dans le four le jour où vous faites cuire un poulet, rôti ou gratin de ce que vous voulez; le temps que le four monte en T°, la zéolite aura perdu son eau, et il ne reste plus qu'à enfourner le poulet, le rôti, le gateau, ce que tu veux, et récupérer la zéolite
m'enfin :roll: :roll: y'en a des compliqués, hein :lol: :lol: :lol: :wink:


T'inquiète pas j'y avais pensé bien avant que tu le dises, c'est juste que le poulet à l'alcool bof bof bof...
205 GTI 1.9 122CV 100% bioéthanol
erythroblaste
Motivé
Motivé
 
Messages: 318
Inscrit le: Dim Oct 16, 2005 9:43 pm
Localisation: Vertus

Messagepar bebestiau » Sam Mai 20, 2006 11:42 pm

Pourquoi aussi vite abandonner la chaux vive qui est un produit trés bon marché, très facile a trouver, le seul inconvénient est d'arriver a la filtré si j'ai bien compris... comme certain d'entre vous sont des pro de la filtration pour l'huile nous allons bien trouver une solution pour filter cette chaux... pourquoi pas un filtre a sabble ou a charbon (préalablement seché au four), pour avoir des grandre surface d'absobtion et éviter le colmatage.
BEBESTIAU
bebestiau
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 1
Inscrit le: Ven Oct 07, 2005 8:12 pm

PrécédentSuivante

Retourner vers Transesterification

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité