Deutz commercialise des moteurs : Pflanzenoel Ready !!

les équipements moteurs pour les véhicules agricoles

Modérateur: Les modérateurs

Messagepar xavier » Sam Avr 29, 2006 8:46 am

Vim, cet apres midi je te releve la plaque complete du moteur de mon agrotron . :read2:
j'ai eu la confirmation du concessionnaire qui va comercialiser avec une garantie suplèmentaire de deux ans (par Deutz mère) avec quelques conditions au niveau du pressage de l'hvp. [-(

dans le 62 ils sont vraiment motivès ;,le 09,10,11 juin à terre en fetes une autre marque doit presenter sur son stand de 800 m2 une garantie sur ses tracteurs avec un melange à 70%.
:newb:
xavier a+
xavier
Motivé
Motivé
 
Messages: 230
Inscrit le: Jeu Sep 09, 2004 6:59 pm
Localisation: nord

Messagepar remmill » Sam Avr 29, 2006 10:37 am

Cool j'y serai aussi a terre en fete pour voir ces magnifique tracteurs !
DS'ailleurs j'y vais pour exposé et faire les concorus charolais avec un ami qui a une oléane50 et les filtres .... vous verrez ses betes font gagné le concours grace a leur super alimentation le tourteau de colza !
Selectionneur de charolais , voulant se lancer dans l'utilisation de l'huile de son colza pour ses tracteurs.

Futur berger , si vous prenez des stagiaiers 6 mois en polyculture -élevage ovins/bovins allaitant ...
remmill
Amateur
Amateur
 
Messages: 94
Inscrit le: Lun Aoû 29, 2005 10:56 pm
Localisation: Picardie 60 oise

Messagepar Ols » Dim Avr 30, 2006 12:15 pm

C'est bizarre, dans le 62, ils ont pas les mêmes informations que Deutz Allemagne ou Fendt Allemagne.... Pour se conformer à la norme Euro 4, Deutz est obligé de passer à 2500 bars d'injection, donc du Common Rail, il n'y a qu'a regarder leur plus grosse puissance, le 300 cvx est CR... Et on sait toujours pas qui est le concess... :roll: Par ici, les concess se réfugie derrière la position officielle Deutz, c'est à dire, NON... (j'ai la circulaire interne...)
Natural Power Addict
Avatar de l’utilisateur
Ols
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2173
Inscrit le: Mar Fév 22, 2005 9:26 pm

Messagepar xavier » Dim Avr 30, 2006 9:02 pm

voiçi la reference du moteur; bpgm2012c.
xavier a+
xavier
Motivé
Motivé
 
Messages: 230
Inscrit le: Jeu Sep 09, 2004 6:59 pm
Localisation: nord

Messagepar valy 61 » Dim Avr 30, 2006 9:03 pm

je suis en achat d'un mk3 et j'ai le meme son de cloche (pas d'huile) enfin je monte le bireservoir quand meme ...
valy 61
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 162
Inscrit le: Dim Oct 17, 2004 4:24 pm
Localisation: orne

Messagepar Ols » Lun Mai 01, 2006 10:29 am

Dites nous si c'est bien un concess français avec l'aval de Deutz France, possédant un 2013C, il est hors de question pour Deutz d'y mettre de l'HV, j'ai une notice interne de 20 pages démolissant l'HV et glorifiant le diester...
C'est même marqué sur le mode d'emploi du moteur... Alors j'aimerais comprendre si c'est Gaspart ou pas ;)

Mais sa m'empeche pas de le bicarburer non plus :lol:
Natural Power Addict
Avatar de l’utilisateur
Ols
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2173
Inscrit le: Mar Fév 22, 2005 9:26 pm

Messagepar xavier » Ven Mai 26, 2006 9:10 pm

7.1. Modification d’un véhicule Deutz Agrotron.

Depuis quelques années, la firme Gaspart propose dans les options équipant les nouveaux véhicules un kit permettant l’utilisation de l’huile de colza comme carburant. Ce kit n’est pas monté à l’usine mais lors de la préparation du véhicule avant la livraison au concessionnaire.
De ce fait, durant mon stage, j’ai eu la possibilité de modifier deux véhicules.
7.1.1. Modification du moteur :

Au niveau du moteur proprement dit, nous n'effectuons aucune modification pour deux raisons :

- La pression d’injection de ces nouveaux moteurs dépasse largement celle des anciens, dans le cas du véhicule étudié, la pression d’injection s’élève à près de 1500 bars ce qui est suffisant pour obtenir une bonne pulvérisation. Au point de vue de la pénétration, cela ne pose pas de problème majeur car l’injection se réalise dans le bol du piston (théoriquement, il s’agit d’un des points les plus chauds).


- Le réglage de l’avance de ce type de moteur s’effectue par insertion de cales de compensation (4) entre le poussoir à galet (5) et l’élément de pompe(1). Pour calculer l’épaisseur de ces cales, il est nécessaire de se référer à des tableaux fournis par le constructeur. Nous ne procédons pas à la modification de l’avance pour la simple raison que nous ne constatons pas de grosse différence.


7.1.2. Préparation des supports :

Le véhicule n’étant pas prévu pour être équipé avec un second réservoir, nous avons dû trouver l’endroit le plus adéquat possible et dont l’accès est aisé pour effectuer le remplissage du réservoir. Dans notre cas, nous avons jugé que placer le réservoir sous le marche-pied droit était la place idéale.



Dans un premier temps, nous avons déposé tous les accessoires (marche-pied, batterie, …) afin de pouvoir analyser les éléments qui peuvent être utiles pour la réalisation du support.


Nous avons utilisé comme départ le support de la batterie et à partir de celui-ci, nous avons développé un support pour le réservoir de colza.



Ensuite, nous avons fixé la plaque sur le support de la batterie et nous avons réalisé des brides afin de fixer le réservoir sur la plaque.



7.1.3. Montage de l’échangeur :

Le colza ayant une viscosité plus importante que le gasoil et en sachant que la viscosité varie en fonction de la température, nous avons opté pour l’utilisation d’un échangeur. Pour ce faire, nous avons dévié le circuit de refroidissement (au niveau du vase d’expansion) afin que l’eau passe dans l’échangeur. Nous avons ensuite inséré l’échangeur entre le réservoir (de colza) et l’électrovanne d’alimentation.













7.1.4. Montage des électrovannes :

Pour basculer du gasoil vers le colza ou inversement, nous avons utilisé des électrovannes 3/2 (c’est à dire quelles se composent de 3 entrées/sorties et elles ont deux positions). Dans notre cas, la première électrovanne servira pour l ‘alimentation et la seconde servira pour le retour. Nous avons veillé à synchroniser les électrovannes car le retour de gasoil doit s’effectuer dans le bon réservoir.

Remarques : à l’origine, le retour de gasoil passe également par un radiateur, dans notre cas, nous devons insérer l’électrovanne avant ce radiateur afin que l’huile de colza ne passe pas par ce radiateur et donc éviter d’abaisser la température de l’huile.



7.1.5. Réalisation du circuit électrique :

Afin de respecter quelques consignes de bon fonctionnement, nous avons réalisé le faisceau de câble nous-mêmes. Au niveau des consignes, il faut que les électrovannes soient synchronisées et donc éviter le retour dans le réservoir contraire, il faut également que s’il y avait quelque chose de défectueux, le système bascule en alimentation de gasoil, en dernier lieu, il faut que lorsque le conducteur éteint le véhicule et qu’il se situe en mode colza, il soit prévenu (par sonnerie). Pour synchroniser les électrovannes, nous les avons branchées en parallèle et donc elles fonctionnent en même temps. Au niveau sécurité, nous réaliserons le montage des électrovannes de sorte que lorsque l’électrovanne n’est pas alimentée, le gasoil soit le combustible, nous avons également choisi de placer les électrovannes en parallèle afin que si un relais ou le circuit soit défectueux, les deux électrovannes ne soient pas alimentées et donc on ne risque pas d’avoir le retour dans un mauvais réservoir.
7.1.6. Installation d’une jauge :

Enfin, pour que le conducteur soit informé du niveau de l’huile de colza, nous avons inséré un second indicateur de niveau de carburant. Pour cela, nous avons placé un câble partant de la jauge et allant vers le cadran. Ensuite, nous avons utilisé l’alimentation (+12V) et la masse du premier cadran (pression du circuit pneumatique) pour alimenter le second.
xavier
Motivé
Motivé
 
Messages: 230
Inscrit le: Jeu Sep 09, 2004 6:59 pm
Localisation: nord

Précédent

Retourner vers Equipement moteur

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron