[Toyota AYGO 1.4D] Voiture neuve à 30%

Exposés des retours d'expérience moteur

Modérateur: Les modérateurs

Messagepar Meuh6879 » Dim Fév 11, 2007 3:38 pm

J'ai eu un retour d'expérience d'un mécano. que je connais qui bosse chez Citroën...au detours des révisions, il a croisé une C1 HDi avec un réchauffeur.

Il a eu le temps de faire des photos de la manière dont c'est monté.

Par contre, en revenant, il a discuté avec le client (par curiosité) et il lui a indiqué que même à 15°C dehors, le rechauffeur ne s'éteint pas par le contact thermique qui déclenche à 55°C...et cela, même au ralenti.
Comme quoi, 1 bougie, ça suffit pas encore vu le flux de carburant que la pompe à injection draine dans le circuit.
Le client a quand même indiqué que cela avait rêglé l'instabilité au ralenti d'un mélange 30% HVB Tournesol paysan en-dessous de 2°C le matin.

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Meuh6879
Convaincu
Convaincu
 
Messages: 869
Inscrit le: Mer Fév 15, 2006 9:11 pm

Messagepar mica » Dim Fév 11, 2007 4:53 pm

Il me semble que les PI HDI débit au alentour des 200L/h.
Je suppose que là où il y a le thermocontact il y a la bougie de chauffe.

Mica
Avatar de l’utilisateur
mica
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5172
Inscrit le: Lun Jan 10, 2005 10:31 pm
Localisation: La Réunion

Messagepar Macromalhuile37 » Jeu Mar 01, 2007 7:28 pm

Insufisant c'est sur pour atteindre 55°c sans isolation thermique et sans bouclage a un tel débit...Avec mes echangeurs tritubes ,une boucle, une double isolation j'arrive a peine a me tenir a 55 par 5° sur route... Alors la ...
Image
Avatar de l’utilisateur
Macromalhuile37
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 10959
Inscrit le: Sam Sep 10, 2005 8:46 pm
Localisation: petite suisse tourangelle

réchauffage du carburant sous flux

Messagepar fredolafrite » Dim Mai 06, 2007 11:13 pm

Je peux confirmer, je roule depuis plus de 60'000km avec un HDI 2l équipé de 2 réchauffeurs diesel therm . 1 avant le filtre à gasoil, l'autre devant la pompe à injection. Après réchauffage ( 65 degrés), le thermostat coupe la phase. Je fais tourner le moteur à 2'000 tours minutes et contrôle la température avec un thermomètre laser utilisé par les chauffagistes. Le thermostat se rallume sur les 2 réchauffeurs dès la mise en route du moteur.

Résultat : le carburant est réchauffé sous flux tout au plus de 15 degrés par rapport à la température externe. C'est toujours ça de gagné.
C'est avec cette base de calcul que j'ai préparé trois types de mélanges traités au DX52 et au C99.
Hiver : 30% d'huile d'arachide recyclée + 10% de Jet A1 et 50% de diesel alpin (-10 à 10 degrés)
printemps automne : 50 % ( de 10 à 20 degrés)
été : 60% à + de 20 degrés. température nocturne prise en compte.

Pas de problème rencontré sis ce n'est le remplacement de la pompe de renvoi du réservoir en 2006 défaillante sur plusieurs modèles selon le garagiste. Je pense que l'excès d'huile lors de mes premiers essais a aussi joué un rôle (70%). Ce retour d'expérience est de 2 ans actuellement avec 60'000km en mélange huile-diesel.

Bonne suite

Frédéric
fredolafrite
Amateur
Amateur
 
Messages: 42
Inscrit le: Mar Aoû 16, 2005 2:01 pm

Précédent

Retourner vers Retour d'expérience moteur

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité