Pour mémoire se munir de ça dans sa voiture

Les risques, les amendes, comment contester.
Code des douanes cliquer ICI

Modérateur: Les modérateurs

Pour mémoire se munir de ça dans sa voiture

Messagepar DL » Mar Oct 11, 2005 6:53 pm

J'ai eu France 2-3 pour Envoyé spécial et je vins d'avoir M Andran de Capital pour M6

Bussereau ça va chauffer

Pour mémoire les huileux, munissez-vous de ça dans votre voiture outre la 2003 30 et la 2003 96
Pour mémoire

EXTRAIT DE LA DECISION DU CONSEIL D'ETAT:
"
En principe, les directives n'ont pas vocation à avoir un effet direct parce qu'elles doivent faire l'objet d'une transposition en droit interne et que les modalités de cette transposition sont déterminées par les États membres qui disposent à cet effet d'une certaine marge d'appréciation. Toutefois, la Cour a admis, à partir des années 1970, que les directives pouvaient avoir un effet direct à certaines conditions. Tout d'abord, une directive ne peut avoir un effet direct qu'après l'expiration du délai imparti pour sa transposition et lorsqu'elle n'a pas été transposée ou a été transposée incorrectement. D'autre part, les dispositions de la directive doivent être suffisamment précises pour pouvoir être appliquées directement par le juge national. Enfin, il ne peut s'agir que d'un effet direct vertical, c'est -à -dire qu'une directive ne peut être opposée qu'à l'État membre défaillant.

L'idée qui sous-tend ce principe est qu'un État qui a manqué à ses obligations ne saurait tirer des avantages de sa propre défaillance pour imposer des charges ou des obligations à un particulier . (En l’occurrence, la défaillance c’est que l’État n’a pas prévu de fiscalité applicable aux HVB)

En revanche, les dispositions d'une directive qui n'a pas été transposée ou qui l'a été incorrectement ne peuvent pas créer des obligations à la charge d'un particulier, de sorte qu'elles ne peuvent pas être appliquées en tant que telles dans un litige opposant un particulier à un autre particulier. La Cour a considéré qu'admettre qu'une directive puisse avoir un effet direct horizontal reviendrait à reconnaître à la Communauté le pouvoir d'édicter avec effet immédiat des obligations à la charge des particuliers alors qu'elle ne détient cette compétence que dans les cas où lui est attribué le pouvoir d'édicter des règlements (arrêt du 14 juillet 1994, C-91/92, Rec. p. I-3325). La possibilité de se pré valoir en justice d'une directive se heurte donc à certaines restrictions.

Cependant, par sa jurisprudence, la Cour a apporté des atténuations à ces restrictions. En ce qui concerne la première condition, selon laquelle une directive ne peut se voir reconnaître un effet direct avant l'expiration du délai prévu pour sa transposition, la Cour a admis, que, pendant ce délai, les États membres doivent s'abstenir de prendre des dispositions qui soient de nature à compromettre sérieusement le résultat prescrit par cette directive (arrêt du 18 décembre 1997, Inter-Environnement Wallonie, C-129/96, Rec. p. I-7411). En ce qui concerne, ensuite, l'exigence de précision, il a é té jugé dans certaines hypothèses que, même lorsque la directive laisse aux États membres une marge d'appréciation, les particuliers peuvent demander au juge national de contrôler que les autorité s compétentes n'ont pas excédé cette marge (arrêts du 24 octobre 1996, C-72/95, Rec. p. I-5403, du 19 septembre 2000, C-287/98, Rec. p. I-6917, et du 7 septembre 2004, C-127/02).

En ce qui concerne, enfin, l'absence d'effet direct horizontal des directives, la Cour en a atténué la porté e ou les conséquences dans les conditions suivantes :
Premièrement, elle a donné une interprétation très large de la notion d'autorité étatique, en l'étendant aux organismes et entités qui, quelle que soit leur forme juridique, sont soumis à l'autorité ou au contrôle de l'État ou qui disposent de pouvoirs exorbitants par rapport à ceux qui résultent des règles applicables dans les relations entre particuliers (arrêt du 4 décembre 1997, C-253/96 à C-258/96, Rec. p. I-6907; voir, pour un exemple récent, arrêt du 5 février 2004, Rieser Internationale Transporte, C-157/02).
En outre, dans le cadre d'un litige entre un particulier et une autorité étatique, le fait que l'application de la directive par le juge national peut entraîner des conséquences négatives pour un tiers, même si elles sont certaines, ne justifie pas de refuser à un particulier le droit de se prévaloir des dispositions d'une directive à l'encontre de l'État membre concerné (arrêt du 7 janvier 2004, C-201/02, à propos d'un recours en annulation introduit par un particulier contre une autorisation administrative de reprise d'exploitation d'une mine).
Deuxièmement, la Cour a dégagé le principe de l'interprétation conforme. Selon ce principe, lorsqu'une juridiction nationale est appelé e à interpréter le droit national, qu'il s'agisse de dispositions antérieures ou postérieures à la directive concerné e, elle est tenue de le faire, dans toute la mesure du possible, à la lumière du texte et de la finalité de ladite directive pour atteindre le résultat visé par celle-ci (arrêt du 10 avril 1984, 14/83, Rec. p. 1891). Troisièmement, la Cour a jugé qu'un État membre pouvait voir sa responsabilité engagé e et être tenu de réparer le préjudice causé par un défaut ou une mauvaise transposition d'une directive (arrêt du 19 novembre 1991, C-6/90 et C-9/90, Rec. p. I-5357). :twisted:
DL
Motivé
Motivé
 
Messages: 408
Inscrit le: Mar Avr 19, 2005 10:34 pm

Messagepar la ptiote » Mar Oct 11, 2005 7:55 pm

tu as des relations dans les médias? en tant que journaliste, tu sais pas comment on pourrait informer le "peuple" que rouler a lhuile n'est ni mauvais ni illégal, et que la France est en tort pr rapport a l'europe?


sur quoi debouche tes communications avec envoyé spécial et capital?

ca m'interesse!!!
Avatar de l’utilisateur
la ptiote
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 126
Inscrit le: Dim Juil 10, 2005 8:45 pm

Messagepar cW@l » Mer Oct 12, 2005 9:30 am

heu... Et en français de tous les jours ça donne quoi ? Parce que ce genre de charabia politico-juridique j'y comprends strictement rien.
Bref une fois de plus on ne sait toujours pas ce qu'on risque à rouler à l'huile...
Et ce n'est pas parce que vous avez tous les volumes du Code du Travail de chez Dalloz sous le bras que ça vous empêchera de vous faire lourder ! Si vous croyez que le douanier ou le gendarme qui vous arrête et vous verbalise va lire votre prose, vous rêvez !!!
cW@l
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 17
Inscrit le: Mer Juin 15, 2005 11:21 am

Messagepar DL » Mer Oct 12, 2005 11:17 pm

F Audran de Capital sur M6 est en train d'enquêter et de comprendre les tenants et les aboutissants.

Quant à France 2 ils viennent mercredi et jeudi prochain pour Envoyé spécial

Quel est l'enjeu du débat à l'assemblée actuellement.

Il m'a donc contacté en tant que confrère.

J'espère simplement qu'il aura l'occasion de faire sortir du bois les Guillaume, Marleix et autres Bussereau, qu'ils expliquent leur choix en faveur d'une filière longue.
DL
Motivé
Motivé
 
Messages: 408
Inscrit le: Mar Avr 19, 2005 10:34 pm

Messagepar salamandre » Jeu Oct 13, 2005 11:36 am

Ou trouver les texte des directives Europe ?
Avatar de l’utilisateur
salamandre
Amateur
Amateur
 
Messages: 46
Inscrit le: Ven Oct 08, 2004 10:06 am
Localisation: Vogenée (Walcourt) Belgique

Messagepar MeisterD » Jeu Oct 13, 2005 6:26 pm

salamandre a écrit:Ou trouver les texte des directives Europe ?


Je crois que dans la rubrique Annuaire (à coté du bouton "Rechercher"), il y a tout ce qu'il faut...
Dans la vie il faut qu'ça glisse...
MeisterD
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 107
Inscrit le: Mer Nov 03, 2004 8:53 pm
Localisation: PACA

Messagepar vincent128 » Jeu Oct 13, 2005 7:02 pm

salamandre a écrit:Ou trouver les texte des directives Europe ?


Je crois que dans le Post-it bien visible en tête de ce même forum Questions Juridiques Vim a donné toutes les infos nécessaires sur ces directives européennes.

J'insiste sur un point : se munir de la décision du Conseil d'Etat dans sa voiture n'a aucun sens si on ne prend pas aussi la directive européenne sur les biocarburants : en effet cette décision du C.E. ne sert qu'à expliquer que la directive doit bien s'appliquer d'effet direct!
Ce qu'il y a de bien avec les forums c'est que chacun peut dire n'importe quoi...
vincent128
Motivé
Motivé
 
Messages: 468
Inscrit le: Mar Juin 28, 2005 8:29 pm

Messagepar Vim » Jeu Oct 13, 2005 10:14 pm

voui, voui ! le PDF rassemble les 2 directives. :D
Vim
Passionné
Passionné
 
Messages: 2164
Inscrit le: Mer Sep 15, 2004 1:15 am

Messagepar salamandre » Ven Oct 14, 2005 5:34 am

:oops: Merci
Avatar de l’utilisateur
salamandre
Amateur
Amateur
 
Messages: 46
Inscrit le: Ven Oct 08, 2004 10:06 am
Localisation: Vogenée (Walcourt) Belgique

Messagepar Ols » Jeu Oct 20, 2005 12:30 pm

Merci DL ;)
Natural Power Addict
Avatar de l’utilisateur
Ols
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2173
Inscrit le: Mar Fév 22, 2005 9:26 pm


Retourner vers Douanes et voies de recours

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité