Groupe électrogène pour l'Afrique

Groupe de travail permettant la collaboration entre les membres de oliomobile et des étudiants sur des projets universitaires.

Modérateur : Les modérateurs

Répondre
Mutin
Passionné
Passionné
Messages : 1357
Enregistré le : sam. mars 03, 2012 1:59 pm

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Message par Mutin »

Salut

Sur un autre post tu demandais ce que tu pouvais faire avec de l'eau chaude de ton groupe ...

Pourquoi ne ferais tu pas une sorte de bain marie pour ton reservoir d' HV ?
JiPe38
Intéressé
Intéressé
Messages : 119
Enregistré le : lun. oct. 05, 2020 5:52 pm

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Message par JiPe38 »

Idée intéressante, mais ça risque de me couter bien plus cher qu'un échangeur 20 plaques et de générer pas mal de pertes thermiques là où on n'en a pas besoin, par exemple en dessous de l'alternateur. Pour l'instant je reste sur les idées de la laverie, des douches publiques, des chauffe plats de restaurant au bain marie. On m'a suggéré aussi le séchage de produits agricoles, et en particulier des graines de jatropha avant de les presser en combustible : pas bête ! J'avais oublié l'emplacement de l'échangeur à plaques sur l'avant du moteur, à la place du radiateur, pour évacuer cette énergie : je vais le rajouter.
Mutin
Passionné
Passionné
Messages : 1357
Enregistré le : sam. mars 03, 2012 1:59 pm

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Message par Mutin »

Tu peux y faire aussi circuler le liquide de refroidissement .


Tu fais un bac autour ou sous le reversoir
JiPe38
Intéressé
Intéressé
Messages : 119
Enregistré le : lun. oct. 05, 2020 5:52 pm

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Message par JiPe38 »

L'utilisation de la chaleur sera dans un autre bâtiment, probablement séparé d'une dizaine de mètres. Donc canalisations longues, donc pertes de charge, donc obligation d'un circulateur électrique dédié, donc soit échangeur soit bouteille de mélange. La bouteille c'est moins cher et ça peut se bricoler sur place, l'échangeur il faudra l'importer. Je retiens l'idée de mettre le réservoir d'huile au bain marie dans du liquide de refroidissement. Tant qu'à faire d'être dans des trucs de ouf !
JiPe38
Intéressé
Intéressé
Messages : 119
Enregistré le : lun. oct. 05, 2020 5:52 pm

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Message par JiPe38 »

Bonjour

Petit up pour vous tenir au courant. La situation politique se dégrade à toute vitesse en Afrique, notamment dans la zone francophone. Lire ce qui s'échange sur les réseaux sociaux est instructif : la France est accusée de tous les maux. Mon entourage me dissuade d'aller là bas, d'y investir du temps et/ou de l'argent. Le pillage de tout ce qui avait une enseigne française à Dakar récemment a montré à quoi il faut maintenant s'attendre. Quand j'en discute avec des gens qui connaissent un peu ce dossier, les hypothèses sur les racines de ce phénomène sont :

- Beaucoup de pays sont pris dans un effet "ciseaux" avec une croissance économique plus faible que la croissance démographique, ce qui provoque la pauvreté. Comme leurs dirigeants ne sont pas près de reconnaitre leurs erreurs de gestion, il leur est plus commode d'accuser l'ancien colonisateur.
- La culture "woke" qui a pris naissance sur les campus américains, et que des groupes gauchistes poussent en avant comme un outil présumé de destruction du capitalisme, est entrain de mettre en place un racisme anti-blanc tout aussi violent que pouvait être le racisme envers les noirs il y a cinquante ans.
- Des pays, que je ne nommerai pas, verraient bien l'Afrique francophone tomber dans leur zone d'influence, que ce soit économique, linguistique, politique, et l'observation de ce qui se passe sur les réseaux sociaux laisse penser que des trolls, financés par les services secrets des pays en question, jettent de l'huile sur le feu.
- Le djihad, financé par de respectables pays avec les quels nous faisons du commerce ou qui investissent en France, relayé dans l'intelligentsia africaine par les "frères musulmans", bien sur appuyé sur des tensions ethniques et économiques locales, gangrène ces sociétés et rend très risquée la présence des occidentaux, "infidèles" et gibiers d'enlèvements crapuleux.
- Les cartels de la drogue, qui souhaitent utiliser les corridors nord-sud en Afrique pour acheminer leur marchandise vers l'Europe, souhaitent voir l'armée française, qui leur met des bâtons dans les roues, quitter la zone.

Bref, investir du temps et/ou de l'argent dans un tel projet n'est plus à l'ordre du jour. J'ai retiré de ce projet des avancées technologiques dans le domaine du contrôle-commande, car j'avais développé un projet d'architecture et un coeur de logiciel assez innovant pour ce projet. Je reprends donc et je transforme un peu ces technologies, pour cibler un autre type d'application. Donc plus question de groupe électrogène ni d'huile végétale.

Si quelqu'un est intéressé par ce dossier de groupe électrogène à huile et veut reprendre ce projet, je passe bien volontiers toutes mes billes, les dossiers de CAO, quelques pièces de moteur de 306D atmo, etc.

Bonne route en friteuse à tous.
Répondre

Retourner vers « Collaboration Oliomobile / Universités »